Message du dimanche 1er Septembre 2013 par Patrick Michel.